L'homéopathie pour soigner l'insomnie chez les enfants

L’homéopathie pour soigner l’insomnie chez les enfants

Bien que l’efficacité de l’homéopathie ait soulevé beaucoup de questions et a été, pendant un temps, un sujet très controversé, plusieurs chercheurs ont admis le fait que c’est un traitement fiable et sans effets secondaires. En effet, il est utilisé pour soigner plusieurs maux et ce peu importe l’âge du patient. C’est donc dans ce cadre que même les enfants peuvent profiter des vertus des traitements homéopathiques en cas d’insomnie. Cependant si l’enfant dort mal il faut veiller à prendre les bons granules avec un bon dosage.

L’homéopathie pour soigner l’insomnie

Chez les enfants scolarisés, le traitement homéopathique doit se dérouler de la même manière qu’avec un adulte. Cependant, si le poupon a moins de trois ans, alors une consultation avant le traitement est obligatoire. En effet, tous les petits se réveillent la nuit, mais il y a ceux qui se rendorment facilement et ceux qui ont du mal à retrouver le sommeil. Pour pouvoir traiter ce fléau, il faut d’abord comprendre sa cause en vue de connaitre le granule que l’enfant doit prendre. S’il s’agit d’un trouble du sommeil ordinaire alors il suffit de leur administrer les grands classiques des granules homéopathiques juniors comme le Gelsemium ou Ignatia. Ce sont des granules qui permettent de gérer l’anxiété. Pour ce qui est des gamins qui n’arrêtent pas de s’agiter durant la nuit, il est préférable de leur donner des Nux vomica qui ont pour effet de les calmer.

L’insomnie due aux comportements étranges

Si l’insomnie est due à l’instabilité émotionnelle du poupon ou si ce dernier développe des comportements étranges alors les granules classiques homéopathiques ne suffiront pas. Pour ce faire, les parents peuvent leur administrer un Hyoscyamus niger. C’est un granule homéopathique qui a été spécialement conçu pour aider les enfants émotifs à gérer leurs émotions pour retrouver le sommeil. C’est aussi le médicament adapté aux poupons qui crient, parlent ou qui font des cauchemars durant la nuit. En ce qui concerne les petits qui sont sensibles et qui ont peur du noir, le stramonium reste le remède adapté. Cela leur évitera de faire également des cauchemars et de dormir en paix. En revanche, si l’enfant a tendance à se lever au beau milieu de la nuit et à tripoter tout ce qu’il voit ou qu’il devient somnambule alors lui administré des calmants comme Kallium Bromatum est la seule manière d’y remédier. En ce qui concerne les enfants qui se laissent bercer facilement par la poussette ou par la voiture, mais qui crient dès que les parents le déposent sur le lit, la chamomilla reste le granule adéquat pour résoudre ce problème.

Les modes d’administration des granules

Que ce soit pour l’adulte ou l’enfant, la prise des granules homéopathiques doit se faire deux à trois fois par jour. Par conséquent, pour l’enfant tout particulièrement cela doit se faire par voie orale et non par injection. Pour cela, les parents peuvent mélanger ces granules dans leurs petits déjeuners ou dîner. S’il s’agit d’un bébé alors il suffit de diluer ces médicaments homéopathiques avec de l’eau et verser la mixture dans le biberon pour qu’il puisse le boire. Avec ce procédé, le poupon pourra dormir facilement et arrêter d’adopter des comportements étranges.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut