L'homéopathie contre la toux chez les enfants

L’homéopathie contre la toux chez les enfants

Les médecins traitants sont souvent désemparés face à la toux chez les enfants. Cela s’explique par le fait que l’ANSM ou l’agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé est devenue de plus en plus restrictive et prohibe plusieurs remèdes contre la toux. Fort heureusement, l’homéopathie n’est pas touchée par cette réprobation et peut être utilisée sans restriction. C’est dans ce cadre que les parents se tournent de plus en plus vers ce traitement. Cependant avant de s’y engouffrer des examens préliminaires doivent être effectués en vue de connaitre le bon dosage des granules.

Le déroulement des traitements homéopathiques

Bien que l’homéopathie pour soigner la toux n’ait pas été prohibée par l’ANSM, il est indispensable d’effectuer des examens cliniques. En effet le traitement homéopathique de la toux se décide uniquement après ces examens. Ces derniers ont pour but de connaitre les accompagnements de la toux à savoir des crises d’asthme, la bronchite ou encore le reflux gastro-œsophagien. Il s’agit de connaitre d’autres symptômes en dehors de la toux. La prise de connaissance de ces souches permettra aux homéopathes de traiter la maladie de manière plus efficace. En ce qui concerne les enfants de moins de trois ans, les parents sont obligés en plus des examens cliniques de faire plusieurs consultations avant de leur administrer les granules.

Le traitement de la toux

L’administration des remèdes homéopathiques se déroule en fonction du facteur qui a déclenché la maladie, la tonalité du poupon, les modalités et les accompagnements comme l’asthme ou la fièvre. En ce sens, pour les toux sèches suivies de fièvre, l’enfant doit prendre un Coccus avec éventuellement un Cuprum. La prise doit se faire trois fois par jour en 5 ou 7 CH. Pour ce qui est des toux sèches sans accompagnement, le granule adéquat est le Sticta Pulmonaria. Il n’est efficace que si le nez du poupon est sérieusement bouché. En revanche s’il éprouve des douleurs en toussant au point de se retenir alors le remède idéal est le Bryonia. Leurs prises doivent être également faites trois fois par jour en 5 ou 7 CH. Si par conséquent il s’agit d’une toux provenant de la laryngite et que la voix de l’enfant devient rocailleuse alors il faut lui administrer de l’Aconit ou du Drosera selon la gravité du son qu’il émet. Enfin, en ce qui concerne les toux grasses, l’enfant doit prendre du Kalium Bichromicum au cas où il se racle la gorge pour expectorer. En cas de fièvre plus ou moins agressive, la prise du granule Mercurius solubilis doit également se faire.

L’administration des granules.

Comme les enfants détestent prendre des médicaments, les parents peuvent mélanger ces granules homéopathiques dans leurs petits déjeuners ou diner. Il est à noter que ces médicaments ne doivent être pris que par voie orale chez les poupons. En ce qui concerne les nourrissants, diluer les granules dans leurs laits ou leurs eaux avant des verser dans le biberon est la seule manière de pouvoir leur administrer ces remèdes. La prise de ces granules s’espacera au fur et à mesure que les symptômes s’améliorent. Cependant, il faut attendre quelques jours avant que le traitement ne prenne effet surtout si la toux est accompagnée par d’autres symptômes.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut